09/03/2008

DOG DAY



Il suffit de 33 minutes aux Canadiens de Dog Day (basés à Halifax) pour revisiter tout un pan de l'histoire de l'indie-rock, des années 80 à aujourd'hui. On rencontre en effet sur les 12 titres de leur chouette premier album intitulé "Night group", les fantômes de Joy Division et des Cure, mais aussi ceux de Interpol, des Papas Fritas (pour le côté pop) et de Placebo. Rien que ça!


SleepingWaiting/Mp3



OhDeadLife/Mp3

2 commentaires:

lyle a dit…

Sympa en effet...
De là à acheter...

Jladisco a dit…

Je l'ai acheté...